Posted on

Humans of GAB : Guillaume

Guillaume Martin Laval, ami de Gab depuis vingt et quelques années, à défaut de voyager dans le monde, il voyage dans la musique en explorant différents styles en tant que musicien et accordeur de piano.

Crédit © 2017 Jessica VALOISE
Il nous a rendu visite la semaine passée, et on lui a posé quelques questions dans le cadre des portraits de notre communauté #HumansOfGab :
Elle ressemble à quoi ta vie de rêve ?
Elle ressemblerait à ce que j’ai en ce moment, une coche au dessus. Plus de moyens, plus de clients. Être capable d’être moi-même à 100%. C’est sûr que si je pouvais vivre de musique, là c’est comme le summum de ma vie de rêve. Faire que de la musique.
C’est quoi tes passions ?
La musique. J’ai grandi dans une maison où il y avait toujours de la musique qui jouait, peu importe le style. Sinon les animaux. J’aime le rapport humain et animaux. J’ai toujours eu des chiens et des chats et j’en ai encore. Je ne dirai pas que c’est une passion mais c’est quelque chose dont je ne peux pas me passer. Le voyage, ça commence un peu, à cause de Gab, qui m’emmène dans ses trips. Je trouve ça cool de voyager, surtout d’aller voir des shows en voyage, c’est comme deux en un, c’est vraiment le fun.
Qu’est-ce qui te donne envie de te lever le matin ?
De poursuivre ce que j’ai entrepris déjà et de l’améliorer. Pis sûrement d’aller faire pipi.
Une anecdote avec Gab ?
Faque il faut que j’en trouve une savoureuse… On a été en Californie l’année passée pendant le Desert Trip. C’est sur trois jours, y a six bands, c’était vraiment malade. Pis dans le jour comme on attendait d’aller voir les shows du soir ben on se promenait en char pis on fumait du pot pis on s’en allait dans le désert… Pis on était sur une route où est-ce qu’y avait du monde qui tirait du gun à ciel ouvert tab’! Ma blonde était un peu genre “WOOOOOW”!!! Dans le coin apeurée. Pis Gab là regarde “Moi j’ai pas peur ostie que je m’en vais voir”! Il est allé voir les gars, moi j’étais comme je vais checker de loin, j’en revenais pas! “Blabla bla”, on entendait pas vraiment ce qu’ils se disent, on peut juste le voir “blabla” à la Gab… Pis cinq minutes après il avait les guns du gars et il tirait. Faque c’est ça, c’est pour ça que je l’aime entre autre ce gars, c’est parce qu’il est tellement spontané et inattendu… Ça me fait toujours rire.
Notre slogan “Living the Dream”, ça t’inspire quoi ?
Ça m’inspire quand-même beaucoup, parce que de la même façon, peut-être à un degré inférieur, mais le fait d’aller accorder des pianos pour moi pis de faire de la musique, c’est mon living the dream carrément. Ça fait six ans que je fais ça, avant ça je vendais des guitares dans un magasin de musique et j’étais en dépression, pis à chaque jour j’espère que ça va durer toute ma vie, j’veux pas que ça arrête. Faque ça m’inspire juste de continuer comme ça pis d’essayer de ne pas créer de barrières dans mes nouvelles idées ou dans ce qui peut me driver dans la vie.
Trop de bois ou ça va ?
Je te dirai que ça va. La première fois que je suis venu et que c’était plein de presswood j’étais très septique. Après coup, je trouve ça cool, c’est bien, c’est beau.
Une partie de ton corps dont tu es vraiment fier ?
Je dirai heu… probablement mes yeux, parce que je me le fais dire plus souvent.
C’est quoi ta drogue préférée ?
Ben c’est clairement le pot. J’en ai essayé plusieurs d’autres plus jeune, mais non c’est clairement ça. Je trouve que c’est relax et pas dans les extrêmes. Ça ouvre la créativité. Je vois que des bons côtés à ça.
Neige ou soleil ?
Clairement soleil. Je ne déteste pas la neige mais… Après la fête, on a hâte que la chaleur arrive.
Pour faire accorder ton piano par Guillaume, c’est par ici : www.pianozik.comhttps://www.facebook.com/AccordeurPianoZik/ – 450-349-1493
Posted on

Humans of GAB : Mélanie

Mélanie Girard est la vice présidente de Pigefolio, le regroupement des travailleurs autonomes, des entrepreneurs, et des consultants. C’est avec eux qu’on s’est associé pour t’assurer !

Crédit © 2017 Jessica VALOISE
Elle nous a rendu visite la semaine passée, et on lui a posé quelques questions dans le cadre des portraits de notre communauté #HumansOfGab :
Ton projet de rêve ?
Mon projet de rêve, ma mission de vie, c’est vraiment Pigefolio, le regroupement des travailleurs autonomes, que j’ai créé. Je veux aider les travailleurs autonomes, qui sont souvent chacun dans leur coin, à avoir une plus belle qualité de vie. On est présentement 130 membres et le but c’est de grossir le plus possible pour améliorer la qualité de vie des travailleurs autonomes. C’est ça que je veux faire dans ma vie, c’est ce que j’aime faire, avec du réseautage, des formations, on a des assurances médicales, paramédicales…
Elle ressemble à quoi ta vie de rêve ?
Je pense que j’ai pas mal une vie de rêve, j’ai juste besoin de faire des choix pour diminuer un peu ma charge de travail, parce que je veux tout faire. Mais je pense que j’ai une vie que j’aime, j’ai la chance de voyager au moins une à deux fois par année, ce qui est super important. Quand on est à notre compte, c’est ça qui est le fun, on a besoin d’un ordinateur, d’une ligne internet, d’un cellulaire, et on peut travailler d’un peu partout, pis ça c’est vraiment cool.
Une personne qui t’inspire ?
La personne qui m’a le plus inspiré dans ma vie c’est mon père. Ça été un grand homme, un homme de coeur, un financier, ce qui est très à l’opposé de qui je suis, mais c’est la personne qui m’a le plus appris dans ma vie. Il m’a appris à avoir du recul sur ce que je fais, parce que des fois on est tellement dedans qu’on ne réalise plus, et surtout à me faire confiance.
Notre slogan “Living the Dream”, ça t’inspire quoi ?
Ça m’inspire de rester soi-même pis d’être heureux. D’arrêter de se mettre trop de pression. Je pense que comme personne, comme société, on se met une pression qui n’est pas nécessaire. Je suis la première à le faire. On est notre propre patron mais on dirait que c’est pire que si on avait un patron!
Trop de bois ou ça va ?
Non je trouve ça beau, je trouve ça inspirant, lumineux. Je trouve que c’est vraiment une place le fun, pis les gens sont cool ici. Je suis venue la semaine passée pour la première fois et je connaissais déjà trois personnes que j’avais connu en travaillant dans d’autres choses, c’est le fun.
Caféine tous les jours ?
Je ne bois pas de café, il faudrait que je mette trop de sucre pour que j’aime ça, faque ça vaut pas la peine. Mais j’ai un petit péché mignon qui est le Pepsi Max, que j’essaye de couper parce que c’est pas super bon pour la santé, mais vu que je ne bois pas de café…
Une anecdote de jeunesse ?
Qui se raconte ? (rires) Ah, je sais! Avec une amie, on était fin de secondaire – début de cégep, on faisait de la photo pis on voulait participer à une exposition. À l’époque on travaillait avec la diapositive, pis pour une exposition, on voulait superposer deux photos, une photo d’un visage et une photo de feu pour que ça fasse un espèce de visage enflammé. Et on a décidé de faire un feu chez mon amie pour prendre la photo du feu de foyer, et on a oublié d’ouvrir la trappe, faque la maison a failli prendre en feu et son père est arrivé avec l’extincteur pis tout ça pour régler la situation. Au final on a quand-même fait les photos pis on a été exposées.
Peux-tu nous apprendre quelque chose en une minute ?
Peut-être un conseil pour les travailleurs autonomes. Souvent quand on est salarié on a des augmentations de salaire à chaque année. Mais comme travailleur autonome on n’ose pas, on hésite. Des fois, juste augmenter son prix d’1$ de l’heure, ce n’est pas grand chose pour le client, surtout quand on a plusieurs clients, mais au bout de l’année ça peut faire un 1000-2000$ de plus dans nos poches. C’est quelque chose de simple et intéressant qui peut changer la vie.
Poutine ou pas poutine ?
Bien sûr poutine, la straight! Peut-être pas toutes les semaines mais il faut se gâter et profiter de la vie ça c’est sûr.
Pour en savoir plus sur Pigefolio : https://pigefolio.com/https://www.facebook.com/pigefolio/
Posted on

Humans of GAB : Noémie

Noémie, c’est notre plus ancienne barista. Elle a 21 ans, elle chante, et elle vient de commencer le programme d’interprétation jazz à l’école. Ça se voit qu’elle est flyée elle aussi, mais elle se contient un peu pour le moment. Pis elle fait des bons lattés bien chauds.

Crédit © 2017 Jessica VALOISE
Elle ressemble à quoi ta vie de rêve ?
Je fais de la musique, et un jour j’aimerai vraiment ça être capable de vivre le projet relié à ça. Je ne sais pas exactement quoi, c’est pas nécessairement comme vendre plein d’albums pis faire juste de la performance. J’aime beaucoup travailler avec les gens. Pis j’aimerai ça bouger aussi, pouvoir travailler ailleurs, pis vivre des trucs complètement différents mais quand-même être capable de rester dans la musique.
Professionnellement, comment capter ton attention ?
Oh, on ne lui a pas fait son latté, hein?
[…]
Qu’est-ce qui te donne envie de te lever le matin ?
Plein de choses. J’aime beaucoup ma vie. Depuis que je fais plus de la musique à temps plein, je trouve que c’est beaucoup plus facile de me lever le matin, je fais vraiment juste des choses que j’aime.
Professionnellement, comment capter ton attention ?
Comme tout le monde, quand on présente quelque chose de complètement hors de l’ordinaire pis que j’ai jamais vu ou entendu comme ça auparavant. Aussi ce qui va beaucoup attiré mon attention c’est les gens qui font quelque chose qui prend vraiment du gut, quelqu’un qui fait quelque chose pis c’est comme “ Wahou tu es tellement courageux de faire ça! ”. Parce que justement dans l’art je pense que c’est facile de juste faire quelque chose d’esthétiquement plaisant, c’est ça qui plaît, qui va facilement être accepté par tout le monde. Mais de faire quelque chose d’honnête qui ne va pas nécessairement plaire, c’est ce qui va capter mon attention.
Notre slogan “Living the Dream”, ça t’inspire quoi ?
Gab rêve vraiment grand, il a plein d’idées vraiment folles. Parfois elles sont difficiles mais il réussi à accomplir de grandes choses, parfois complètement flyées. Quand tu es un peu fou mais que tu as le courage de réaliser tes idées, c’est fun.
Caféine tous les jours ?
Oui je bois un café le matin seulement, j’essaye de me limiter à ça, sinon je ne dors pas puis je stress.
Trop de bois ou ça va ?
Ça va, on aime ça.
Ton film préféré ?
Mon film préféré ça a toujours été Le Magicien d’Oz, depuis que je suis vraiment toute petite, je l’ai beaucoup beaucoup écouté, je le connais très très bien. Pis tsé aujourd’hui y a plein de films que je vais trouver comme plus intéressants, mais c’est mon film.
Lait de vache ou lait qui ne vient pas d’une vache ?
Lait qui ne vient pas d’une vache! Moi dans le fond je suis assez flexible mais je me considère quand même végétarienne à 95% du temps, pis on s’entend que le lait c’est un bon départ.
Tu voulais faire quoi quand tu étais enfant ?
C’est drôle parce qu’on vient d’avoir la question du lait de vache mais pendant super longtemps j’étais convaincue que j’allais devenir vétérinaire, comme beaucoup de petites filles je pense, un rêve populaire d’enfance.
Posted on

Humans of GAB : Jessica

Jess, c’est notre nouvelle "barista". Elle n’avait jamais touché de machine à espresso et a rarement travaillé pour un patron. Elle vient de France et elle a immigré ici il y a 5 ans, parce que "Montréal, c’est la vie". À 15 ans, elle découvre le Kenya, son premier grand voyage : "Le voyage, c’est la vie". À 20 ans, elle perd sa soeur : "J’ai maintenant deux vies à vivre". Alors elle peint, elle fait de la photo, de la vidéo, elle écrit, et puis elle visite le monde.

Crédit © 2017 Jessica VALOISE
Tu aurais fait quoi si tu ne faisais pas ton/tes métiers actuels ? Chercheuse en sciences humaines appliquées.
Ton projet de rêve ? Créer un centre d’expression artistique qui permet d’atteindre un état de conscience modifiée, par le processus créatif.
Qu’est-ce qui te motive ? Le mouvement. Changer de perspective et faire changer de perspective en permanence.
Trop de bois ou ça va ? Jamais trop de bois."
Caféine tous les jours ? Paraît qu’ça fait maigrir, alors ouai, mais seulement si c’est du vrai bon café espresso.
Qu’est-ce qui manque chez GAB pour que ça soit parfait ? Un tourne-disque et des hamacs. Et des fleurs.
Qu’est-ce qui te donne envie de te lever le matin ? Des choses vraiment simples et immédiates, genre si j’ai du temps, l’idée de prendre un bon petit déjeuner, si il fait froid, l’idée de prendre une bonne douche bien chaude, si je dois prendre les transports, l’idée d’avoir du temps pour lire, si il a neigé, l’idée de porter mes bottes…
Poutine ou pas poutine ? Uniquement celle de Poutine-Ville, avec les frites de patate douce, le fromage vegan et la sauce régulière !
Tu gagnes 10 millions de $, tu fais quoi ? Je les fais grossir pour racheter le monde et en faire une dictature sociale, écologique et artistique.
Retrouvez le travail de Jessica sur son website.
Posted on

Voilier loft

On jase là.

Mettons que je rêvais de striper l’intérieur de mon voilier. Genre les armoires, les coffres, la table, l’énorme cuisine, le rangement à en pu finir. Out!

Pis, mettons là que je rêvais de me faire un genre de mini loft à l’intérieur. Plus d’espace libre, plus grand lit, plus de place dans la douche/toilette, cool bureau où travailler/jouer de la muse, place où accrocher mon hamac. Mettons…

1- Est-ce que tu te dis : ta gueule Gab avec tes projets de marde?

2- Est-ce que ça se considérerait de faire ça en plywood de style industriel chic? (Après avoir le café comme ça, j’ai comme un diplôme en plywood/aspenite). C’est beau. C’est pas cher. Ça se fait et se remplace facilement.

3- Est-ce que t’es d’accord avec moi quand j’affirme que c’est de la marde de cacher l’électricité et la plomberie dans un bateau? Changer la moindre patente devient un projet pas possible. Je mettrais ça accessible.

4- Est-ce que t’as un input, un commentaire, une insulte même pour moi?

Sur ce, mon ami, sache que je te shoot du love. (C’est un Alexandrin)