Posted on

On parle de nous !

Salut la gang,
Ça faisait longtemps que j’avais pas entendu ma voix. Tsé, dans ma tête, quand je vous parle, ça sonne cool et grave.

Mais là, j’ai entendu ma voix pour vrai, comme vous l’entendez vous, quand je vous parle.
Ouch… C’est donc ben gossant.
Mais ça, c’était rien.
J’avais jamais entendu ma voix … avec mon accent en anglais d’ortho.
Double ouch. Hahaha.
Anyway…
Dans ce petit article en pièce jointe, vous allez nous entendre parler du café, de son concept, pis de plein d’autres niaiseries comme ma vision de la vie telle que citée dans Fight Club. Et ça, coast to coast à CBC.
Un gros merci à David Gutnick pour l’excellent article et pour me faire paraître pas mal plus cool que je le
suis réellement. 🙂
Love.
Gab.
Posted on

On lance les GAB Assurances !

Faut que je l’avoue, je suis un peu fier.
Ah pis soyons honnête, je suis VRAIMENT FIER!
Y’a quelques mois, je me défoulais sur Facebook parce que j’avais essayé de négocier une hypothèque et des assurances, et que je m’étais fait dire en gros : « travailleur autonome? On veut pas ça. Soit t’as une job, soit t’es une marde »
Bon!? C’est donc le fun jaser avec des banques hen…
Mais ça veut aussi dire qu’il y a une opportunité d’affaires et une opportunité de créer quelque chose de cool.
Fast forward quelques mois, ben on l’a fait! On a réussi à trouver un regroupement cool (Pigefolio) et un assureur cool (Assurance Maximum) pour (enfin) offrir un bon package d’assurance sans faire chier le monde avec 56 000 questions poches.
Pis c’est ça qui me rend fier.
Mais j’suis aussi fier pour une autre raison…
C’est que mes vieux chums arrêtent pas de rire pis de m’écrire depuis ce matin parce qu’ils peuvent pas croire qu’il y a un produit dans la nature qui associe « GAB » et « assurances ».
Un jour je vous raconterai ma jeunesse…un jour…peut-être.
En attendant, comme d’habitude :
Love!
Gab.
Posted on

Des nouvelles du café GAB

Bonjour les amis, comment allez-vous ?

Maintenant que nous avons ouvert officiellement et passé à travers la passe ah-non-il-manque-de-glace-et-de-café, j’ai pensé que ça pourrait être cool de vous donner quelques nouvelles de nous.

Et bien, ça va bien. Très bien même.

Plus de 75% de nos espaces sont occupés et on a même rempli l’espace hier et avant hier. Programmeurs, graphistes, spécialistes WordPress, spécialiste en recherche de financement, hipster, photographes, artistes, gestionnaire de communautés, agents, profs, et pleins d’autres se côtoient chez nous dans une ambiance cool-rock. (Je me gâte hen ?!)

Sinon, bien notre café va bien aussi. On a plein de monde du quartier qui passe chaque matin pour en prendre un en se rendant au boulot. Très cool de rencontrer tout ce monde là du hood St-Laurent/Villeneuve. Je dois par contre me calmer un peu sur le café (dis-en shakant de l’oeil). À 3.25$ le latte-de-feu taxes comprises, que voulez-vous…

Nous avons aussi fixé les tarifs de notre espace collaboratif à 2.50$/h taxes incluses et le tarif baisse jusqu’à 1.50$ pour un bloc d’heures de 80 heures. Nous sommes l’espace collaboratif le moins cher à Montréal, ça vaut la peine d’en profiter à ce taux.

En finissant, ben, on est bien content de travailler dans cette ambiance là, c’est super le fun, on fait des super rencontres et on est même plus productifs dans nos emplois respectifs qu’avant.

Et vous, comment s’est passé le mois de mai ?

Avec amour,

Posted on

Voeux 2018

Ho holà,
Malade, on est déjà le 8 janvier
Ça va être une année de fou, de feu, d’amour et d’aventures.
On a un paquet de projets pour vous rendre la vie encore plus belle, et tellement d’énergie pour les réaliser…
Faut juste voir si 2018 aura assez de jours pour faire tout ça !
Faque, c’est avec tout ça en tête qu’on vous souhaite une super année 2018 incroyable et fulgurante.
Et vous souhaite de continuer à travailler en ayant du fun, de continuer à aimer ce que vous faites, d’être toujours aussi passionnés, aussi motivés, aussi beaux, et on vous souhaite de l’amour, de vivre vos rêves, d’aller sur la lune, je sais pas.
Love
Gab et les GABettes.
———————————————————
Hi folks,
Oh boy, it’s already january 8th.
It’s gonna be a hell of a year ! Full of love and adventure. We are on fire !
We have so many projects, to make your life even more beautiful and we are full of energy.
Only question is to know if 2018 will have enough days to make it all !
With all of that in mind, we wish you an incredible, amazing and dazzling 2018 year !
May you keep working with passion, loving what you do, be amazing, be beautiful, make your dreams come true, shoot the stars, go to the moon and even more.
Love.
Gab & the GABettes
Posted on

Un $%?&*Y?% de plan d’affaires.

Je serai honnête, j’ai parti un paquet de projets et ils ont pas mal chié toute la gang. Depuis 2008, j’ai fait tellement de rencontres et de code que j’ai jeté à la poubelle que je ne suis même pas capable de me souvenir de tout.

À chaque fois que je voulais approcher un organisme pour de l’aide (habituellement financière), c’était toujours la même chose : « Avez-vous un plan d’affaires ? ».

Un plan d’affaires…un fucking plan d’affaires. Si ma business était d’écrire des shits, oui j’aurais un plan d’affaires. Ma business c’est d’être geek. Je peux te coder un outil qui va chier des plans d’affaires si tu veux… (en fait, c’est pas une mauvaise idée en fait). Faque, j’ai toujours eu à faire des plans d’affaires, pis j’ai toujours détesté ça.

Dernièrement, j’ai trouvé une autre technique. Trouver un power-partner qui s’occupe de ça. Et c’est fan-tas-tique… Je regarde le Google Doc pendant qu’il écrit pis je peux commenter au fur et à mesure.

Dans les démarches qu’on a fait pour avoir du financement, nous avions dans notre mire un organisme de financement de feu qui s’appelle le PARI. 1- Le financement qu’ils offrent est vraiment alléchant. 2- Comme ils sont les seuls à avoir des analystes techniques (ingénieurs, geek, etc), les autres organismes de financement se servent d’eux comme étant les baromètres du potentiel d’un projet.

Depuis octobre, nous avons donc des rencontres avec eux pour leur présenter un de nos projets qui est particulièrement innovant et qui rentre dans leurs cordes.

Je suppose que vous avez deviné la suite, avec ma luck légendaire, ben, on l’a eu. On vient d’en avoir la confirmation. Je me sens un peu comme la fois où j’avais reçu un Sega à Noël.

J’ai comme une soif on dirait…

Ah oui, si ça vous intéresse, j’ai fait un billet de blogue qui explique un peu comment on a fait pour avoir le financement du PARI, et selon ma petite expérience personnelle, ça peut être appliqué à pas mal n’importe quelle demande de financement. Good job Jean.

Bon, faque c’était ça ma bonne nouvelle du jour. On se voit au bar tantôt ?

Love

Gab