Posted on

Enigme

Eille,

J’essaie de résoudre une énigme.
Pis j’suis pas capable.

Je me suis même endormi devant ma coupe de vin avec mes ti bouts de papier qui traînaient partout sur la table, au chalet avec foutena.

Mettons que j’ai un loft, qui vaut 235K sur lequel je dois 175K et que j’ai un triplex qui vaut 420K sur lequel je dois 260K.

Mettons que les banques sont prêtes à me prêter 80% de l’équité que j’ai, soit 176K.

Mettons que ce 176K ne représentait que la moitié de l’équité qu’ils me demandent pour mon prochain achat.

Comment est-ce que je ferais pour transformer 176K en 350K ?

Ah oui ! Et aussi, qui a commis le meurtre, dans quelle pièce et avec quelle arme ?

Posted on

Stockholm, 2017

Eille allô!

Ça faisait longtemps que j’vous ai pas écris, pis ça me tentait de parler de politique ce soir… Hahaha. Euh, non!

Pour vrai, j’ai moins écris dernièrement pour une raison ou une autre pis ça me manquait pas mal. Mais ça arrivera plus, oh non!

Anyway, v’là quelques semaines, j’ai vu passer un deal de malade sur Yulair (merci Yulair) : 350$ aller retour pour Stockholm avec Wowair (merci Wowair). 350$! En Europe! Euh! Malade!

En plus, Stéphanie m’a booké des rendez-vous ici avec des coworking et des développeurs (merci Stéphanie) faque je pourrais bien revenir la tête pleine d’idée pour le café et le cellulaire plein de contacts pour des contrats de Web (et vice versa). J’ai pas vu grand chose de la ville encore, mais tout à l’heure, je marchais un peu n’importe où, tourne à gauche, tourne à droite pis boom! Je tombe sur cette vue-là.
Y’a un « love » de caché dans la photo, mais au cas où vous le trouvez pas :

Love

Gab

Posted on

Vague d’amour pour les commerces

J’ai une idée…

Ça c’est toujours dangereux ça. Les dernières fois que ça m’est arrivé, je me suis réveillé au Myanmar ou encore j’ai acheté un loft.

Mais pas cette fois! Non. Cette fois, c’est une bonne idée.

Hier, je me suis retrouvé à donner une note de 5 étoiles au café, pis j’ai eu une avalanche d’amour de mes amis qui ont vu passer ça dans leur fil, pis on se réveille avec une note de 4.9/5 ce matin. (Dans ta face gars-qui-trouvait-notre-concept-à-chier-pis-qui-nous-a-donné-une-étoile…ben non, je t’aime ben pareil).

Faque, merci. Sincèrement. Gros de même. Merci!

MAIS…c’est pas tout. On a besoin de commentaires sur Google Maps, Trip Advisor, Yelp. On a besoin de followers sur Instagram, sur Facebook.

Pis, c’est pas juste nous autres qui a besoin de ça…

VOUS AUTRES AUSSI VOUS AVEZ BESOIN DE ÇA…

Faque, mon idée est bien simple :

Faisons une vague d’amour et de bons commentaires sur nos pages, pour nos commerces, nos bands de musiques, nos whatever. Crions assez fort qu’ils vont nous entendre de Paris à New York, de Toronto jusqu’en Azerbaïdjan. Que le mot se passe, que le plaisir, les startups, le bon goût dans gueule, la fête et l’amour, c’est ici que ça se passe.

Juste à publier vos liens en commentaires, on va se liker ça comme jamais.

Vous en pensez quoi ? On a un deal ? On a un deal !

Love

Gab

—–

Nos liens si ça vous tente de participer :

Yelp : https://goo.gl/to1PJW
Trip Advisor : https://goo.gl/4fQf50
Google Maps : https://goo.gl/GTiszq
Foursquare : https://goo.gl/8R3cTM
Instagram : https://goo.gl/O33r4o
Facebook : https://goo.gl/tQTggP

Posted on

Break de fin d’année!

Wow, c’était une belle année pour nous. Après avoir lancé notre fulgurant forfait à 75$/mois (le bureau le moins cher à Montréal) Après avoir lancé nos assurances pour travailleurs autonomes en partenariat avec Pigefolio pour 95$/mois (la meilleure option pour les travailleurs autonomes) Après avoir lancé le GAB maison (le coliving le plus cool en ville) Je vous dirais que… on a besoin d’un break. Mais y’a pas juste nous qui avons besoin d’un break, vous aussi avez besoin d’un break! Faque pour s’en assurer, on va fermer du 23 décembre au 2 janvier, allez donc frencher quelqu’un, passer du temps avec votre grand-mère pis chillons dans un spa, je sais pas moi, gâtez-vous! Pssssttt, pour les membres, on a fait faire des clés et vous pouvez nous en demander une si vous voulez venir travailler au café pendant le break. Love Toute l’équipe du GAB aka Gab, et ses GABettes.
Posted on

Misère avec les banques pis les compagnies d’assurances!

Y’a tu des travailleurs autonomes dans le groupe?

« Oui! » dis-tu?

Good, faut qu’on se jase…

« Non, mais je suis intéressé au sujet » t’exclames-tu?

Continue à lire.

Parce que là là, faut que je vous raconte une histoire…

——–

J’ai starté deux compagnies dans les dernières années :

– Une compagnie de nerd boutonneux qui frenchait pas au secondaire où on fait des applications mobiles, des sites Web mais si tu nous payes, on peut t’écouter chialer de politique ou whatever. J’ai commencé ça tout seul v’là quelques années, pis astheure, on est rendu 3, 4 employés. Ça va ben.

– Un café pour travailler (le café GAB) sur la rue St-Laurent. Phil pis moi, on a starté ça le lendemain d’une brosse, pis après 1 an et demi, c’est pas mal plein ces temps-ci, pis on a appris une liste de trucs longs de même. Ça va ben ça aussi.

Bon! Good job. Eille, ça serait le fun m’acheter un duplex, ou un triplex à Montréal pour fêter ça.

Téléphone à quelqu’un dans un suit…

« Oui monsieur Dancause, on va regarder ça. Premièrement, c’est quoi votre emploi? »

J’étais tout fier de faire mon topo de la situation de jeune professionnel fringuant.

« Isssh, ça va être difficile je vous le dis tout de suite. Si vous étiez employé, ça serait plus facile. »

(Là, je vais m’excuse d’avance, je vais mettre mes caps lock, mais…) EILLE! TOI-LÀ, DANS TON SUIT….DANS QUEL MONDE TU VIS POUR QUE ÇA SOIT UNE MEILLEURE CHOSE QUE LA COMPAGNIE M’APPARTIENNE PAS?!?

Je parle pas de la personne au bout du fil, t’étais ben fin, pis je le sais bien que c’est pas toi qui décide de ça. Ça se passe ailleurs, là où ils évaluent le risque. Là où les suits valent cher, pis là où ils sont fait sur mesure.

Mais je me suis arrangé pareil, pis je vais l’avoir mon duplex. Mais une chance que j’ai un filet social autour de moi en béton armé qui peut m’arranger un cashdown de 20%. C’est pas le cas à tout le monde.

Après, c’est le temps des assurances. Assurances habit, auto, invalidité, dent, responsabilité. Tsé, le même package que j’avais du temps que je conduisais un gros lift à la shop. (BING! BANG! C’était quand même le fun, je m’en ennuie des fois…pas souvent).

« Oui monsieur Dancause, on va regarder ça, quel est votre emploi… »

On dirait qu’ils travaillent toute la gang dans le même building… y disent toute la gang la même affaire.

Travailleur autonome ou actionnaire d’une compagnie = t’es une marde pis on veut rien savoir de toi.

Mais là, je vais me faire le porte-parole des gens qui portent des jeans pour dire que : OK, LAISSEZ-FAIRE, ON VA S’ARRANGER ENTRE NOUS.

Faque, c’est fini le chialage, ça doit pas être si compliqué donner des services financiers, vous voulez pas les donner aux travailleurs autonomes?

BEN, JE VAIS LE FAIRE MOI.

Faque, je sais pas trop encore quelle forme ça va prendre, quel service ça va offrir, mais sachez que ça va être hot pour les travailleurs autonomes, les nomades, les voyageurs. Si on se met en gang, on va avoir du poids.

Faque là là, j’ai besoin de vous? Faut que je sache si je suis le seul qui a de la misère avec les banques pis les compagnies d’assurances. Si oui, je vais avaler ma pilule…avec une grosse gorgée de bière (faite par un travailleur autonome).

MAIS SI VOUS ÊTES DANS LA MÊME SITUATION QUE MOI, allez m’aider en remplissant ce sondage là ou n’hésite pas à le partager à un(e) ami(e) qui pourrait être intéressé(e). Deal(e)? Deal(e)!

https://gabrieldancause.github.io/projetfulgurant/

Ben là, merci donc ben.

Love