Posted on Leave a comment

Licence d’alcool

WEEEEEEEEEEE. On l’a eu!

Ça, c’était une belle lettre à recevoir!!!

Bon, faque j’ai un service à vous demander. Un petit service de rien là…

Le 13 juillet, on va faire notre premier événement de réseautage, pis j’aimerais bien ça te voir la bette. Aussi, si tout le monde, vous veniez finir toute l’alcool que je vais avoir acheté, ça serait très apprécié. On a pas beaucoup de rangement, faque on veut pu rien le lendemain!

Pis vous connaissez mon amour pour essayer des patentes, faque….on va essayer une patente.

L’alcool et la bouffe va être sur le comptoir.

Tout est 5$. Un bol de bouffe. Une bière. Une petite coupe de vin. TOUTE…5$.

On va mettre un tableau noir pis une craie. En arrivant, tu mets ton nom ou un faux nom, on s’en fout.

Si ça te tente, tu peux aussi mettre ta job entre parenthèses aussi sur le tableau, parce que tsé, ça se peut que tu ressortes de là avec deux ou trois contacts ou contrats.

Après, quand tu prends un verre ou un bol, tu fais une barre à côté de ton nom. À la fin, on compte les barres x 5$ pis on te bill ça.

Honnêteté et confiance, on y va de même au GAB

C’est une expérience intéressante, trouvez-vous?

Pis on se voit le 13 juillet au 4815a St-Laurent?

Love

Gab

https://www.facebook.com/events/192668678244370/?ti=cl

Crédit photo : Marion Brunel Photographie

Posted on Leave a comment

L’histoire de mon projet

J’étais encore un kid quand j’ai voyagé pour les premières fois, en Chine et un Euro trip de fou un peu plus tard.

J’ai tout de suite trippé sur les auberges de jeunesse.

Les rencontres de feu qu’on y faisait, c’était juste magique. Jaser dans toutes les langues autour de la table en comparant nos coutumes étranges avant de partir découvrir le pays ensemble. Bref, c’était la vie quoi.

Après, je revenais dans mon quotidien ici, pis, quoique j’aimais bien ma vie ici, avec ma gang pis toute, les rencontres me manquaient.

Je me suis dit : tiens, mon but personel va être de travailler à partir d’un ordi et d’une connexion internet, ça va être la meilleure manière de vivre en voyageant. Cool setup, j’ai voyagé comme un bon en travaillant fort sur un paquet de projets en tant de programmeur et sys admin.

Mais, en voyage, j’aurais aimé être avec ma gang.

Et quand je revenais, les rencontres me manquaient.

Ça existait pas une place qui permettrait de faire les deux, vivre ici en rencontrant systématiquement du nouveau monde.

Bon…vous connaissez ma passion pour partir des nouveaux projets, y’avait quelque chose qui manquait à ma vie, et potentiellement, à d’autres qui sont dans la même situation que moi.

Le concept était bien simple : vivons ici, comme dans une auberge de jeunesse, chambre en ville style, et rencontrons du monde, devenons amis, buvons de la bière et soyons heureux.

Pas pire hen?

Ouain, les banques ne trouvaient pas ça elles.

Quand je suis allé expliquer ça à la banque ; que j’allais bouger le café au premier étage d’un triplex commercial et faire une auberge du bonheur en haut, je pouvais voir leur petit sourire en coin en voulant dire ouain-ben-bonne-chance-le-kid-mais-oublie-ça-tu-suite.

Pfff, je vais aller en voir une autre banque…refus…une autre…refus…une autre…refus.

Ok, pas de triplex commercial dans ce cas, je vais acheter une maison ailleurs qu’au dessus du café et vous prouver que ça marche, après, je pourrai vous demander l’argent pour mon triplex commercial.

Refus…refus…refus.

(Un jour faudra bien réparer notre coop nationale aka Desjardins-fond-commun-de-placement-on-investi-tout-aux-États-Unis-et-rien-dans-nos-entrepreneurs, mais ça, cest un sujet pour une autre fois.)

Refus…refus.

16 refus…16!!!

Mais à ma 17e tentative…miracle! Une banque est prête à me faire un prêt-pont (prêt d’un an seulement) avec un paquet de conditions et un taux pas très avantageux, mais c’était mieux qu’un “non”. Un coup, toutes les conditions remplies, j’avais un an pour prouver que ça allait marcher mon affaire.

Bing bang, notaire, lunettes soleil, peinture, lit, photos, apprentissage, toute sorte de mots de même.

Pis là, ça fait un an. Pis ça marche là.

C’est donc après cette (trop?) longue intro que je vous présente : la GAB maison.

Pour habiter dans la GAB maison, vous avez deux choix :

– la chambre partagée

– la chambre privée

Tout ça est loué au mois, pour plus de 30 jours, faque avant que vous déchiriez la chemise sur le débat (fort important) sur la location court terme, sachez que nous, nous n’en faisons pas.

Bref, pour en revenir à mon histoire…

J’ai jamais eu une grosse famille, j’en ai même jamais vue. 15 personnes dans une maison, ça ne se voit plus depuis les années 60 au Québec. À part pendant le verglas.

Mais depuis qu’on a fini les rénos et que toutes les chambres sont ouvertes, je peux vous l’dire, vivre une grosse gang à la même place, c’est l’fun en tabarnouche.

Quand tout le monde est autour de la table le soir, y’a de l’ambiance!

Assez qu’on manque déjà de place…solidement.

Faque on est déjà en mode agrandissement de notre projet. On manque déjà de place. Solidement.

En plus de la “chambre privée” et la “chambre partagée”, on aimerait aussi offrir le “logement entier”.

Faque, si tu lis ça et que tu penses un jour investir en immobilier, écris-moi un message, on pourrait se mettre en équipe, pis on s’occupe de tout, pis on skip les banques.

Comme toujours,

Love

Posted on Leave a comment

Une bonne nouvelle et une opportunité de feu

La bonne nouvelle en premier…
Célèbre t’on? Célébrons!
ON A ACHETÉ LE CONDO COMMERCIAL!! Wee Hee. Nous ne sommes plus locataires, nous sommes propriétaires du célèbre 4815A boul. St-Laurent aka le GAB café.
Mais c’est même pas juste ça la bonne nouvelle. Sous ma classique photo-de-notaire-avec-mes-lunettes-soleil (je peux pas m’en empêcher, j’essaie de faire une collection), se cache une encore meilleure nouvelle.
Je suis excité juste à l’écrire…
Par un jeu de permis (et de permission), en étant propriétaire ça fait que dans une trentaine de jour ON VA AVOIR NOTRE PERMIS D’ALCOOL!! Wee hee.
Je vois ça en mode 5@7 d’entrepreneurs, bonne bières de micro, vins de feu, bouchées qui se tiennent d’une main, rencontres fulgurantes, cocktail dînatoire, soirs après soirs après soirs après soirs. Qui est game ?
L’opportunité astheure…
Ça dépasse notre champ de compétences, faque on se cherche du monde pour venir s’occuper de la bouffe et l’alcool.
Faque, toi! Oui oui toi! As-tu toujours rêvé d’avoir ton café? Ton comptoir ambiance cocktail? T’aimes la bouffe, l’alcool et les bonnes choses de la vie? Gêne-toi pas.
Ou encore toi! Oui toi! Tu as déjà un café, un bar ou whatever pis tu es prêt à grandir. Ça peut être une opportunité intéressante, surtout que d’ici l’été, on pense bouger le comptoir directement dans la fenêtre pour servir les cafés (surtout) directement sur la rue.
On est ouvert à tout, gênez-vous pas de m’écrire ici ou au gab@gab.ae ou me texter au 514-887-1868.
Tague ta gang, partage, aime, commente. Aide-nous à trouver nos rockstars!!!
Gab.
Posted on Leave a comment

Fail “Fan page” !

Bon bon bon.

Le but était d’avoir accès à mes messages Facebook à travers une autre application (Slack), je me suis dit : d’là marde, je vais transformer mon compte en une fan page pis avoir l’API.

Mais là, à recevoir des ratings de “Meilleur massage thai à Montréal” de Phil (merci Phil), je me rends compte que vous avez tous reçu une notification de ma “fan page”.

Un latte et une bière à celui qui me donne le rating le plus vedge. 🙂

EDIT : Mes messages n’apparaissent même pas dans la liste des conversations et je ne peux pas initier une nouvelle conversation avec une fan page, c’est donc un fail sur toute la ligne.

Je vais deleter ma page, et aller penser à mes choix de vie quelques jours, je vous reviens… Hahaha.

Posted on Leave a comment

Petit 5@7 à vous proposer !

Les amis, vous êtes à la job, il fait beau, vous feelez festif?

J’ai un petit 5@7 à vous proposer. Amenez-vous au café, on a fait plein de bouffe qui se tient d’une main, (pour un petit 10$) vous pourrez avoir un drinks dans l’autre. 🙂

https://www.facebook.com/events/157260301720984/

4815a boul. St-Laurent, Montréal, H2T 1R6